Offre d’emploi : « Ville de Paris – Direction de la Santé publique – Médecin de santé scolaire »

man and woman near table
StructureVille de Paris – Direction de la Santé publique – Médecin de santé scolaire
FonctionMédecin de santé scolaire
Type de posteMédecin de santé scolaire
Lieu d’exerciceParis – 20ème arrondissement
VilleParis
Date de prise de fonction01/03/2024

Description de la structure :
Vous travaillez au sein de la nouvelle Direction de la santé publique (DSP) qui met en œuvre la politique de santé de la Ville et porte fortement les enjeux de réduction des inégalités de santé, de développement de la démocratie sanitaire et d’approche de santé communautaire, d’animation des politiques de santé au plus près des territoires et des habitants. Plus précisément, vous relevez de la sous-direction de la santé des enfants, parentalité, santé sexuelle qui accompagne la santé des parents et des enfants parisiens de la naissance à 12 ans – à laquelle est rattaché le service de la santé scolaire et des centres d’adaptation psychopédagogique (SSSC).

Vous intégrez le service de la santé scolaire et des centres d’adaptation psychopédagogique qui comptabilise 250 agents. Il est en charge de la santé des enfants scolarisés dans les écoles maternelles et élémentaires publiques de Paris. Il est composé de médecins de santé scolaire, de secrétaires médico-sociaux sociales (SMS) et d’infirmiers infirmières. Le service comprend également 10 centres d’adaptation psychopédagogique (CAPP) copilotés avec l’Éducation nationale dont les équipes pluridisciplinaires suivent chaque année 2000 enfants avec troubles des apprentissages, un centre expert d’évaluation Paris Santé Réussite qui accompagne 120 enfants par an ainsi qu’une équipe de promotion de la santé.

Missions :
o Médecin de santé scolaire sur un secteur 20e arrondissement, votre mission est de promouvoir la santé des enfants scolarisés en école maternelle ou élémentaire publique en déclinant les différentes actions de prévention auprès d’eux. Vous intervenez dans une vingtaine d’établissements scolaires, en coordination avec une ou deux secrétaire(s) médico-sociale(s) scolaire(s), et une ou deux infirmiers(ières). Dans le 20e arrondissement, 10 977 élèves sont scolarisés dans 75 établissements du premier degré 74 % des effectifs relèvent d’écoles du réseau d’éducation prioritaire (REP).

o Vous réalisez des consultations approfondies pour des élèves ayant des besoins spécifiques en présence des parents avec une attention particulière sur le diagnostic des troubles du neurodéveloppement afin de permettre l’orientation vers les soins (prescription possible dans le champ de la prévention, bilan orthophonique…).

Ces consultations sont réalisées à la demande des équipes éducatives ou font suite au bilan de dépistage infirmier des 3-4 ans et 6 ans. En accord avec les familles, vous êtes en lien avec le médecin traitant de l’enfant et des autres professionnels de santé.

o Vous favorisez l’accueil à l’école des élèves porteurs de maladie chronique ou de handicap en s’assurant de la mise en place des aménagements nécessaires (projet d’accueil individualisé, participation aux équipes éducatives, plan d’accompagnement personnalisé…).

o Vous contribuez au dispositif de protection de l’enfance en lien étroit avec les assistantes sociales scolaires de la ville de Paris.

o Vous co-pilotez les actions d’éducation à la santé avec les personnels infirmiers du secteur et l’équipe ressource en promotion de la santé du service comprenant l’accueil des étudiants en médecine du service sanitaire.

o Vous participez à la continuité de service en appuyant les autres médecins de l’arrondissement en cas de vacance de poste, voire d’autres arrondissements sur des situations urgentes.

o Vous réalisez et analysez, avec votre équipe les recueils d’activités annuels et
des données de santé,

o Vous participez aux études et enquêtes épidémiologiques (par exemple surcharge pondérale chez l’enfant) ainsi qu’à des projets spécifiques au sein de votre arrondissement (en éducation à la santé par exemple accompagnement à la parentalité sur l’exposition aux écrans).

Profil recherché :

→ Vous avez une expérience en santé publique ou un intérêt pour la médecine préventive auprès des enfants (santé scolaire, PMI, etc.)

→  Tout en étant capable d’une certaine autonomie, vous avez le sens du travail en équipe et du travail pluridisciplinaire en équipe pluriprofessionnelle où vous mettez à profit vos qualités relationnelles.

→  Vous travaillez avec rigueur.

Personne à contacter : Monsieur Amadis DELMAS, chef du service de santé scolaire et des CAPP 01 43 47 74 48 ou 01 43 47 74 51
Moyens de contact : 01 43 47 74 48 ou 01 43 47 74 51

Autres informations :
Pour consulter la fiche de poste et postuler : https://travaillerpourparis.offres.paris.fr/2360/1/medecin-de-sante-scolaire-sur-un-des-secteurs-du-20eme-arrondissement-f-h

Activité professionnelle : du lundi au vendredi sans astreinte de soirée, ni de week-end. Horaires fixes :
Lundi, mardi, jeudi, vendredi : 8h30 – 12h30 13h15-17h27
Mercredi : 8h30-12h30 13h15-16h27

25 congés annuels et 32 jours de réduction du temps de travail. La totalité des CA et JRTT doit être pris pendant les vacances scolaires à l’exception de 5 jours

Des formations, colloques et des groupes d’échanges de pratique vous seront proposés, notamment dans le champ du neuro développement, des troubles des apprentissages et de la santé mentale des enfants.

Possibilité d’exercice à temps complet ou incomplet.

Possibilité de cumul d’activité avec d’autres fonctions à la Ville de Paris (PMI, centre de santé, etc.) et avec de l’exercice libéral ou hospitalier.

Projet professionnel : Travailler pour la Ville de Paris, c’est s’engager pour le service public et faire de la santé publique au quotidien, au plus près des besoins des familles. C’est donner du sens à sa vie professionnelle, c’est suivre des formations pour s’accomplir, c’est concilier vie professionnelle et personnelle, et c’est bénéficier de prestations afin de mieux faire face aux aléas de la vie (prévoyance, santé).

Accès gratuit ou à tarif préférentiel à nombre d’équipements sportifs et culturels de la Ville de Paris https://www.paris.fr/services

Accès à l’offres loisirs de l’AGOSPAP https://www.agospap.com
Remboursement partiel (75 %) d’un abonnement de transport en commun ou d’un abonnement à un service public de location de vélos cumulable avec le forfait mobilité durable (100, 200 ou 300 € selon le nombre de jours d’utilisation)

Rémunération comprise dans une fourchette entre 4 200 et 6 800 euros nets mensuels avant PAS selon expérience.

Offre d’emploi : « CHU de Rennes – Médecin de santé publique »

man and woman near table

Offre d’emploi : « CHU de Rennes – Médecin de santé publique »

  StructureCHU de Rennes
  FonctionMédecin de santé publique
  Type de posteAHU
  Lieu d’exerciceCHU de Rennes
  VilleRennes
  Date de prise de fonction01/11/2024

Description de la structure

PRESENTATION DU SECTEUR D’ACTIVITE HOSPITALIER :

Le poste se situe au sein du pôle Santé Publique (chef de pôle, Pr Virginie Migeot) et du Service d’Epidémiologie et de Santé Publique du CHU de Rennes (chef de service, Pr Ronan Garlantézec).

Le service se compose de 4 unités fonctionnelles :

1) L’unité d’Evaluation : Les activités de cette unité couvrent les champs de la qualité et de la sécurité des soins, de l’évaluation des pratiques et des organisations en santé, avec une double approche hospitalière et de recherche dans le cadre d’une démarche partenariale avec patients et aidants.
L’unité se compose d’un PH à 100% (soutien méthodologique travaux de recherche en évaluation multidimensionnelle des parcours de soins, des pratiques, des organisations et interventions innovantes en santé et en évaluation médico-économique), d’un PH à 50% (dédié à la coordination de la gestion des risques associés aux soins de l’établissement), d’un ingénieur qualité à 50% et d’un ingénieur économiste à 100%.

2) L’unité d’Epidémiologie : Les activités de cette unité consistent notamment en un appui méthodologique aux cliniciens du CHU sur des projets de recherche en épidémiologie clinique (validation d’outils diagnostiques, recherche de facteurs pronostiques, recherche étiologique …). Cette unité se compose d’un PU-PH chef de service, d’un AHU et d’un ingénieur biostatisticien.

3) L’unité d’Hémovigilance : Les activités de l’unité couvrent les champs réglementaires de cette vigilance. De plus, elle développe des activités transversales de formation, d’évaluation et d’organisation avec des projets de développement en extra CHU (GHT…). Elle se compose d’une PH à temps plein, d’une IDE à 100% et d’une assistante.

4) L’unité Transversale d’Education du Patient : Elle apporte un appui et un accompagnement aux équipes de l’établissement dans le développement et la mise en œuvre de programmes/projets d’éducation thérapeutique du patient (ETP) : coordination des stratégies d’intervention en ETP, appui méthodologique aux équipes éducatives, animation de rencontres interprofessionnelles pour diffusion et échanges sur les pratiques, aide à la formation des professionnels en ETP, et aide à la recherche en ETP. Elle accompagne la structuration institutionnelle du partenariat entre les patients et les professionnels et la démarche hôpital promoteur de santé. Elle se compose d’un PU-PH, d’une PH à temps plein et d’une IDE à temps partiel.

Le secrétariat du service est assuré par un assistant à temps plein.
Le service accueille un à deux internes de santé publique par semestre ainsi que des externes et des stagiaires (notamment Masters 2).
Le poste d’AHU sera rattaché en fonction du profil de surspécialistation à l’une ou l’autre des unités. Vous travaillerez en étroite collaboration avec les médecins de cette unité, ainsi qu’avec les praticiens des autres unités du service d’Epidémiologie et de Santé Publique.

Missions

Missions hospitalières

Pour vos activités hospitalières, en fonction de votre profil, vos missions principales seront de contribuer :
Missions universitaires
o Au soutien méthodologique des projets de recherche en épidémiologie clinique des praticiens du CHU (PHRC nationaux, inter-régionaux, appel à projets du CHU…)Pour vos activités universitaires vous participerez aux missions d’enseignement de santé publique en formation initiale (étudiants de deuxième cycle d’études médicales, Masters 1, Master 2) notamment en épidémiologie, en économie, dans le domaine de la qualité et de la sécurité des soins ou de la prévention et de la promotion de la santé en fonction de votre domaine de surspécialité ou en formation continue (DU).
o Au soutien méthodologique des projets institutionnels ou de recherche hospitalière concernant l’évaluation des services de santé (projets de type PREPS par exemple) et des interventions en santé (organisations innovantes, action de prévention et de promotion de la santé) voire au projet d’évaluation médico-économiqueVous serez impliqué, avec l’ensemble de l’équipe du SESP et du Département de Médecine générale dans la mise en œuvre du service sanitaire et les enseignements qui s’y rapportent.
o Au soutien méthodologique et à la mise en œuvre des plans d’actions et des projets des équipes médico-soignantes de l’établissement concernant la qualité et la sécurité des soins (certification HAS, travail en équipe, pertinence des soins, engagement et expérience patients, EPP, RMM et CREX, annonce d’un dommage associé aux soins…Les hospitalo-universitaires du service sont impliqués dans l’UMR 1085 IRSET (Institut de Recherche en Santé, Environnement, Travail) au sein de l’équipe ELIXIR (épidémiologie et science de l’exposition en santé environnement) où vous pourrez effectuer vos activités de recherche. En fonction de votre profil d’autres insertions sont possibles CIC 1014, UMRS CNRS ARENES.
o A la gestion des évènements indésirables dont les évènements graves liés aux soins (analyse approfondie, gestion de crise, déclaration sur le portail ARS),
o Au développement d’actions de formation et de sensibilisation sur les enjeux de l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins en s’appuyant sur des méthodes pédagogiques innovantes (méthodes de simulation en santé, e-learning…),
o Aux instances de l’établissement dans le domaine de la qualité et de la sécurité des soins (commission de coordination qualité gestion des risques, commission des usagers, commission EPP-DPC….),
o A l’accompagnement et au déploiement de projets de prévention et de promotion de la santé au sein de l’établissement et du territoire. 
o Vous serez également fortement impliqué dans l’accompagnement des internes de santé publique en stage dans l’unité et du réseau des internes de santé publique de Rennes, ainsi que des externes ou stagiaires en stage dans le service.

Profil recherché

– Diplôme d’Etat de Docteur en médecine
– DES de Santé publique et Médecine sociale
– Master 2 en Santé Publique (épidémiologie, évaluation, gestion des risques associés aux soins … )
– Bonne connaissance du champ de la santé publique hospitalière (soutien à la recherche, recherche clinique, évaluation, qualité
sécurité des soins)
– Maîtrise de l’anglais écrit

Personne à contacter : Dr Bajeux ou le Pr Garlantézec
Moyens de contact : Pour adresser CV et lettre de motivation ou pour tout renseignement, merci de contacter le Dr Bajeux ou le Pr Garlantézec par téléphone au 02 99 28 93 31 (secrétariat : M. Estelle Brueziere) ou par mail :  ou  


Offre d’emploi : « Agence de la Biomédecine – Médecin épidémiologiste Responsable de pôle »

man and woman near table

Offre d’emploi : « Agence de la Biomédecine – Médecin épidémiologiste Responsable de pôle« 

  StructureAgence de la Biomédecine
  FonctionMédecin épidémiologiste Responsable de pôle
  Type de posteCDI 
  Lieu d’exerciceSAINT-DENIS-LA-PLAINE
  VilleSAINT-DENIS-LA-PLAINE
  Date de prise de fonction01/03/24

Description de la structure

L’Agence de la biomédecine est un établissement public administratif de l’Etat placé sous la tutelle du ministère chargé de la santé. L’Agence encadre, supervise, accompagne et évalue les activités dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que dans les domaines de la procréation, de l’embryologie et la génétique humaines, de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires humaines.

Elle remplit à la fois des missions d’encadrement et d’expertise et des missions opérationnelles, qui impliquent, pour certains de ses services, un fonctionnement 24/24 et 7j/7 (par exemple pour la répartition des greffons).
L’Agence accueille 253 collaborateurs qui travaillent essentiellement au siège situé à Saint-Denis (93) ; une cinquantaine d’agents exercent leurs fonctions dans les services territoriaux en région.
L’Agence de la biomédecine est dirigée par une directrice générale appuyée par deux directeurs généraux adjoints : un directeur général adjoint en charge de la politique médicale et scientifique et un directeur général adjoint chargé des ressources.

Missions

Le responsable de pôle :

Dans le cadre de ses fonctions de manager :

•        Anime le pôle ;
•       Veille à la programmation du plan de charge annuel et au respect des délais ;
•       Suit et évaluer l’activité ;
•       Évalue et fait progresser les compétences de ses collaborateurs ;
•       Prévient et gère les situations délicates ou conflictuelles ;
•       Participe et contribue au développement du management de l’ABM ;
•       Assure auprès de la directrice l’élaboration et le reporting de l’activité du pôle.

Dans le cadre ses missions d’évaluation et de biostatistique :

•        Pilote en lien avec la directrice les 2 projets principaux de la DPG CSH :
o       étude des déterminants du parcours du patient post greffe de CSH influant la survie et la mortalité liée à la greffe, à partir des données du SNDS ;
o       harmonisation/amélioration des pratiques du suivi de tous les donneurs de CSH. 

•       Pilote l’évaluation de la performance des équipes de greffe de CSH en France, en utilisant principalement les indicateurs de survie post greffe (Funnel Plot) et d’échecs de greffe (CUSUM) ;

•       Est force de proposition pour la mise en place de tout autre indicateur de performance pertinent concernant ces activités ;

•       Pilote et coordonne toutes études épidémiologiques en tant que de besoin, y compris à partir des données issues des bases du SNDS, incluant les données issues des activités de biovigilance CSH ;

•       Contribue à l’élaboration du rapport annuel d’activité dans les domaines du prélèvement et de la greffe de CSH ;

•       Participe et/ou propose des études à partir des données du RFGM et en collaboration avec d’autres registres pouvant contribuer à l’optimisation du registre national : donneurs, patients, USP ;

•       Encadre, en termes de formation et recherche des stagiaires de biostatistiques/santé publique, et interne de santé publique ;

•       Constitue et anime des groupes de travail d’études épidémiologiques et statistiques, avec les professionnels de santé, experts, associations, les pôles transversaux de la DGMS et les médecins référents de la DPG CSH ;

•       Participe à des réunions avec l’ensemble des biostatisticiens et médecins épidémiologistes de la DGMS et apporte un appui méthodologique ;

•       Collabore, en tant que responsable du pôle, avec l’ensemble des services de l’ABM : direction juridique, de la communication, DSI, pôle qualité des données, pôle sécurité qualité, pôle financements…

 

Profil recherché :

→  Médecin spécialiste en santé publique et épidémiologie ;
→  Compétences avérées en méthodologie, statistiques, rédaction de notes, rapports et articles tant en français qu’en anglais ;
→  Maitrise de l’Anglais ;
→  Goût pour le contact humain et l’animation de groupes ;
→  Maitrise des outils bureautiques, informatiques, internet ;
→  Capacité à animer une équipe et à coordonner des groupes de travail ;
→   Qualités de communication avec positionnement sur un rôle de représentation.

Personne à contacter : Catherine Faucher
Moyens de contact : catherine.faucher@biomedecine.fr

Autres informations

Pour postuler à cette offre, merci de nous faire parvenir votre CV ainsi qu’une lettre de motivation
1.      de préférence par mèl à :

DRH/2024-DPGCSH-respon-pôle-eval-biostat-ODU

2.      ou par voie postale à :
Agence de la biomédecine
DRH/2024-DPGCSH-respon-pôle-eval-biostat-ODU
Madame Orphélia DUMEZ
1, avenue du Stade de France – 93212 SAINT-DENIS-LA-PLAINE cedex

Offre d’emploi : « Le Comité des Familles – Médiateur.trice en santé »

man and woman near table

Offre d’emploi : « Le Comité des Familles – Médiateur.trice en santé »

  Structure Le Comité des Familles
  Fonction Médiateur.trice en santé
  Type de poste CDI  35 h / semaine
  Lieu d’exercice Île-de-France
  Ville Paris
  Date de prise de fonction 15/02/24

Description de la structure :

L’association Le Comité des Familles propose un accompagnement médico-social des personnes concernées par le VIH et sensibilise sur la santé sexuelle par son émission radio « Vivre avec le VIH » et des actions de prévention et de dépistage.

Fondée en 2003 à la Courneuve (93), elle est née du travail d’information et de mobilisation des familles concernées, issues de l’immigration et de la banlieue.

Depuis 2011, l’association est agréée pour représenter les usagers du système de santé.

Avec son réseau de partenaires, elle porte de nombreux projets pour sortir de l’isolement, gagner en autonomie, lutter contre la sérophobie, échanger sur son vécu, trouver un soutien auprès de pairs… le tout dans le respect des valeurs de convivialité et d’entraide qui font sa richesse.

Missions :

Missions principales

Prévention et dépistage

o Participer à la mise en œuvre et à l’évaluation des actions de prévention, de témoignages, de dépistage et de promotion de la santé

o Animer des permanences de prévention et de promotion de la santé hors-les-murs

o Réaliser des entretiens de prévention et des dépistages par TROD VIH, VHB et VHC et distribuer des autotests VIH, et réaliser un suivi

o Veiller à assurer le partage de l’information pertinente aux partenaires internes et externes


Missions au sein de l’équipe accompagnement
o Réaliser des entretiens d’accueil et de suivi des bénéficiaireso Collaborer avec le pôle éducation thérapeutique et le service social de l’association dans l’accompagnement des membres

o Organiser et participer à l’animation d’activités collectives de l’association (repas, soirées, sorties, ateliers etc.)

Permanences dans les hôpitaux o Planifier les permanences avec les services hospitaliers, les animer et veiller aux bonnes relations de partenariato Aller à la rencontre des patients, les écouter et les orienter vers l’association ou des structures adaptées à leurs demandes

o  Représenter l’association dans les établissements

Missions transversales :
o Promouvoir les valeurs de l’association notamment en favorisant l’implication du public cible
o Participer à la saisie des données (bilan, comptes rendus, outils d’évaluation et de suivi)
o Participer aux réunions d’équipe, aux réunions du Pôle prévention et du Pôle accompagnement
o Participer à des réunions avec des partenaires extérieurs et s’impliquer au sein d’un COREVIH
o Participer au développement du réseau de l’association

Profil recherché :
→ Diplôme Universitaire de Médiation santé ou équivalent souhaité
→ Ouverture d’esprit, en particulier sur les questions liées aux sexualités, aux genres, et aux addictions
→ Sensibilité aux relations interculturelles et aux enjeux de la précarité et la vulnérabilité
→ Dynamisme, capacité à aller vers les autres et établir le contact
→ Capacités relationnelles et d’écoute active (formation au counseling bienvenue)
→ Capacités à travailler en équipe, adaptabilité et souplesse
→ Capacités à animer des ateliers collectifs
→ Expérience dans la lutte contre le sida et/ou la promotion de la santé souhaitée
→ Formation TROD et expérience sur le terrain serait un plus
→ Les candidatures des personnes concernées par le VIH et/ou les hépatites virales sont les bienvenues.

Personne à contacter : Eva Sommerlatte, directrice du Comité des familles
Moyens de contact

Autres informations :

    • Conditions du poste :
      → Poste à pourvoir à partir du 15 février 2024
      → Contrat à durée indéterminée, 35h par semaine.
      → Poste basé à Paris au siège de l’association Comité des familles, 18 rue de la Mare, Paris 20ème
      → Déplacements hebdomadaires en Ile-de-France pour des actions de terrain et occasionnels en région.
      → Horaires de travail de base : du lundi au vendredi de 10h à 18h. Les horaires sont susceptibles de changer en fonction de l’agenda, prévoir ponctuellement des actions en soirée et le week-end.
      → Rémunération basée sur la CC 66. Généralement entre 21K et 28K en équivalent temps plein par an (reprise de l’ancienneté).
      → Prise en charge du Pass Navigo à 50%
      → Prise en charge de la mutuelle d’entreprise à 50 %
    • Processus de recrutement :
      → Délai d’envoi des candidatures : 20 janvier 2024
      → Candidatures (CV+ LM) à adresser à Eva SOMMERLATTE, directrice du Comité des familles