M2 : Environnement et santé

Mastère spécialisé ALISéE : Management des risques sanitaires alimentaires et environnementaux (AgroParisTech)

AgroParisTech : http://www2.agroparistech.fr/-MS-ALISEE-Management-des-risques-sanitaires-alimentaires-et-environnementaux-.html

+/- M2 partenaire : Droit de la sécurité sanitaire alimentaire (P1)  https://www.pantheonsorbonne.fr/ufr/eds-departement-droit-public/formations-2019-2020/mentions/droit-de-la-sante/

Détails

FORMATION PRATIQUE

– Présence obligatoire : oui

– Disponibilité : oui

COMPÉTENCES ET DÉBOUCHÉS

Double diplôme :

– Management des risques, gestion de crise, fondamentaux de la gestion des risques.

– Affaires réglementaires. Contentieux public et privé.

Débouchés dans le public et privé comme chargé d’affaire réglementaire, coordinateur d’évaluation ou gestion de risque, etc

MODALITÉS D’ÉVALUATION

– Validation : Examens/partiels, contrôle continu/projets à rendre, mémoire

INFORMATIONS ADMINISTRATIVES

– Encadrants : Gaël Thévenot

– Localisation : Avenue du Maine, Paris

– Candidature : février – août

– Coût : 7 500€

 

M2 Santé publique Risques sanitaires Environnement général (EHESP/P5/ P11)

EHESP : https://www.ehesp.fr/formation/formations-diplomantes/master-sante-publique-risques-sanitaires-environnement-general/

Université Paris Saclay : https://www.universite-paris-saclay.fr/formation/master/sante-publique/m2-sante-publique-et-risques-sanitaires-en-environnement-general#presentation

Détails

FORMATION PRATIQUE

– Présence obligatoire : oui

COMPÉTENCES ET DÉBOUCHÉS

Master qui concerne le champ des relations entre l’environnement physique et la santé.

Les objectifs sont de comprendre les principes et fondements des interventions en santé-environnement et de maîtriser les méthodes et outils nécessaires à l’évaluation de l’impact de l’environnement sur la santé humaine.

Les débouchés sont : organismes de recherche (ANSES, INERIS, etc.), industries (notamment dans le domaine de la chimie, de l’énergie ou de l’environnement : SUEZ, VEOLIA, EDF…), bureaux d’études (Bureau veritas, AECOM…), associations, administrations chargées de la santé ou de l’environnement (niveaux national et local), agences et instituts nationaux concernés par le champ santé environnement (ARS, santé publique france, DGS…), organismes internationaux compétents (OMS, EFSA)…

MODALITÉS D’ÉVALUATION

– Validation : Examens/partiels, contrôle continu/projets à rendre, mémoire

INFORMATIONS ADMINISTRATIVES

– Encadrants : I. Momas et N. Seta, Université Paris Descartes (Paris 5), Y. Lévi, Université Paris Sud (Paris 11), L. Ferrari, Université de Lorraine, C. Harpet et O. Blanchard, EHESP

– Localisation : répartition entre le campus de l’EHESP à Rennes et les locaux de Paris : Paris 5 (faculté de pharmacie) et Paris 11 (Chatenay Malabry)

– Candidature : avril – mai

– Coût : frais d’université (256 euros) + frais lié aux déplacements Paris/Rennes + logement à Rennes (campus avec logements à Rennes à des prix abordables)

– Financement spécifique : non

 

M2 Sciences de la santé, de l’environnement et des territoires soutenables (Paris Saclay)

Université Paris Saclay : https://www.universite-paris-saclay.fr/formation/master/etudes-du-developpement-et-de-lenvironnement/m2-sciences-de-la-sante-de-lenvironnement-et-des-territoires-soutenables#presentation-m2

Détails

FORMATION PRATIQUE

Enseignement à distance pour toutes les UE, avec une semaine par semestre de travaux dirigés, en présentiel (à Guyancourt).

Sur 4 semestres.

COMPETENCES ET DEBOUCHES

Le domaine de la santé environnementale est complexe ; le programme se veut ainsi interdisciplinaire : formation aux disciplines médicales (épidémiologie, toxicologie), sciences du vivant en général (conséquences de l’environnement sur la santé), mais aussi au droit, à l’économie écologique et à leurs applications à la relation environnement/santé.  Les thématiques enseignées ont été jugées prioritaires par le Conseil scientifique de l’Agence universitaire francophone. La santé, en tant qu’état de complet bien-être et non absence de maladie, est indissociable du développement durable ; c’est une condition incontournable pour apprécier la soutenabilité des politiques, à tous les niveaux.

Les débouchés sont possibles dans un grand nombre de secteurs : développement durable et démarches évaluatives, animation de la santé territorialisée, activités de conseil…

MODALITES D’EVALUATION

1/3 contrôle continu, 2/3 examens écrits.  Un projet tutoré à soumettre, sur un sujet au choix.  Un mémoire lors du quatrième semestre.

INFORMATIONS ADMINISTRATIVES

Petites promotions de 10 personnes maximum, qui s’ajoutent à 20-25 étudiants issus de pays francophones.

-Encadrants : REMVIKOS Yorghos, MAGALHAES Clarisse (UVSQ)

-Localisation (semaine de cours et examens) : Guyancourt

-Candidature : avril à juillet

-Coût : frais d’université