Méthodologiste MSP – Hôpital Bichat

Structure : Département d’épidémiologie de biostatistiques et de recherche clinique, Hôpital Bichat
Fonction : Méthodologiste
Type de poste : PHC

Lieu d’exercice : Hôpital Bichat
Ville : Paris
Date de prise de fonction : Libre à partir du 1er Octobre 2021

Description de la structure

Le département d’épidémiologie, de biostatistiques et de recherche clinique (DEBRC) apporte un soutien méthodologique à la recherche clinique sur le groupe hospitalier (GH), et est implanté sur quatre sites (Bichat, Beaujon, Louis Mourier et Bretonneau). Il est constitué d’un PU-PH, 2 MCU-PH, 2 PH, 3 CCA/AHU, 2 ingénieurs de recherche, 1 interne de pharmacie, 1 interne de santé publique, 1 secrétaire.

Le département fait partie du DMU (Département Médico-Universitaire) PRISME (Pharmacie, Produits de santé, Recherche clinique, Information médicale, Santé publique hospitalière, Méthodes en évaluation, Epidémiologie). Ce DMU regroupe notamment le Département d’information médicale, le Service d’Investigations cliniques (un CIC-Plurithématique et un CIC-Epidémiologie Clinique) et le Centre de Ressources Biologiques avec qui le DEBRC entretient des liens étroits.

Le département est en relation très étroite avec l’URC Paris Nord Val de Seine, représentant du promoteur APHP pour le groupe hospitalier, et qui regroupe une large équipe avec des compétences variées (1 pharmacien PH responsable adjoint de l’URC, des cheffes de projets, des attachés de recherche clinique, des bioinformaticiens, des data-managers, des statisticiens et des datascientists).

Deux autres structures sont également hébergées par le département :

  • la plateforme génomique du GH avec un ingénieur statisticien (analyses de données génétiques et omiques) ;
  • le centre de méthodologie de REACTing (REsearch and ACTion targeting emerging infectious diseases) de l’ITMO I3M d’AVIESAN (préparation de la recherche en période d’inter-épidémique et méthodologie, mise en place et analyses d’essais clinique en période d’épidémie de maladies infectieuses émergentes).

Dans le cadre de nos missions via REACTing, le département est grandement impliqué dans plusieurs essais sur l’infection par le SARS-CoV-2. Nous assurons notamment la méthodologie, la gestion et les analyses de la cohorte nationale INSERM des patients infectés par le SARS-CoV-2 (FRENCH COVID), des cohortes nationales INSERM sur l’excrétion virale chez les sujets contacts considérés à risque élevé/modéré d’infection par le SARS-CoV-2 (COV-CONTACT et COV-CONTACT-SERO), de l’essai thérapeutique randomisée européen sur l’efficacité et de la sécurité des traitements des patients adultes hospitalisés pour une infection COVID-19 (DISCOVERY) et de l’essai thérapeutique randomisé AP-HP sur l’efficacité de la dexamethasone et de l’oxygénothérapie en réanimation (COVIDICUS).

Missions

Hospitalière : Soutien aux projets de recherche biomédicale et épidémiologique du GH, à tous les stades de leur avancement : aide à la conception et réalisation de projets de recherche (observationnels ou interventionnels) ; recherche de financements (appels à projets) ; conception méthodologique (essais cliniques, cohortes, cas-témoins, self-controlled, études transversales) ; conseils règlementaires (éthique, CNIL) ; accompagnement à la saisie de données et aux analyses statistiques de ses projets; contribution à la rédaction d’articles ; encadrement des internes.
Possibilité d’enseignements (en fonction du profil du candidat) : biostatistique, épidémiologie et lecture critique d’article en Médecine, IFSI, Masters de Santé Publique et diplômes d’université (Université de Paris).

Profil recherché

Préférentiellement médecin (DES de santé publique) ou pharmacien (DES IPR).
A défaut, titulaire d’un doctorat de Santé Publique ou équivalent.
Bonnes connaissances et expérience en épidémiologie clinique et des logiciels de statistique (SAS, R…).

Personne à contacter : Cédric LAOUENAN
Moyens de contact : 

Conférence « Promoting policies for health, well-being and equity » – 15 au 19 Mai – IUHPE

Edito des organisateurs

We are particularly pleased to invite you to participate in the 24th World Conference on Health Promotion. This major event of the International Union for Health Promotion and Education (IUHPE) is held every three years and will take place from May 15 to 19, 2022 in Montréal, Quebec.

The School of Public Health of the Université de Montréal (ESPUM), which has hosted the IUHPE International Secretariat since 2017, is joining forces with the IUHPE to develop the 24th World Conference on the theme: Promoting policies for health, well-being and equity. The Conference is organized by the School of Public Health of the Université de Montréal in collaboration with the Québec National Institute of Public Health, the Montréal Regional Directorate of Public Health as part of the “Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal”, the Université de Montréal Hospital Centre, and the “Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine”.

Health is a priority for all countries. Policies structure and guide action in various sectors of society. They are a key element in improving the health and well-being of populations and in reducing health inequalities. The development and adoption of policies that promote health and well-being for all and reduce inequalities have been central to health promotion strategies. Embedding health into policy and holding decision-makers accountable for the impact of their decisions on the health of the population is one of the priority areas of action set out in the WHO Ottawa Charter for Health Promotion and has been reinforced in subsequent WHO declarations and statements. Health promotion is a political action.

The IUHPE is the only NGO with a global scope that brings together decision makers, practitioners and researchers in the field of health promotion.  Its mission lies in moving forward effective health promotion and the development and implementation of healthy public policy. Its purpose is to provide leadership and advocacy in facilitating the development and implementation of health promotion knowledge and strategies.  It recognizes the need to strengthen the development of health promotion systems and ensure effective governance to improve health promotion action around the world and across sectors.

The 24th IUHPE World Conference on Health Promotion will provide a unique opportunity to take stock of strategies and actions that can be taken to align policies with health, well-being and equity objectives  (e.g. Health in All Policies), and to reinvigorate all sectors of society and all regions of the world concerned with supporting health and well-being. This will be an opportunity for researchers, health practitioners and decision makers and other sectors critical to population health to exchange knowledge and share experiences on progress and challenges in better aligning policies for the promotion of population health equity and well-being.

We very much look forward to seeing you in Montréal from May 15 to 19, 2022, for the 24th IUHPE World Conference on Health Promotion.

The conference co-chairs

Pour plus d’informations, rendez-vous directement sur le site de l’événement.

Climate Change and Health in Small Island Developing States: Focus on the Caribbean (A Virtual Conference) – 05 au 08 octobre – PAHO

Sujet de la conférence

Small island and low-lying developing states are among the most vulnerable countries in the world to the adverse effects of climate change, posing many challenges to public health, including increased illness and death from hurricanes, floods, heat waves, and droughts; water and food insecurity; increased transmission and spread of infectious diseases; diminished air quality; and adverse physical and mental health impacts on populations displaced by climate change disruptions.

Join the Caribbean community and international partners for 4 days of immersion in the science of climate change and health in the Caribbean, identifying knowledge gaps, posing solutions, resource sharing, networking, and empowerment, as we work together to address the critical public health issue of climate change, and find a sustainable way to live healthy lives.

Pour plus d’informations, rendez-vous ici.

Congrès de la Société Francophone de Santé Environnement – Appels à communication – 15 au 26 novembre – Edition Digitale

La Société Francophone de Santé Environnement organise l’édition 2021 de son congrès sur le thème de « La crise en santé-environnement : anticiper, gérer, surveiller ». Il aura lieu du 15/11 au 26/11 au cours d’une édition 100% digitale. En vue de cet événement, les organisateurs ont lancé un appel à communication.

Les différents axes abordés seront les suivant :

Axe 1 – La place de l’expertise dans la crise en santé-environnement

Posters traitant du sujet « Exemples de crise vue sous l’angle de l’expertise scientifique » 

Axe 2 – La place du dialogue entre les parties prenantes

Posters traitant du sujet « Exemples de démarches d’implication citoyenne dans l’acquisition de connaissances, quand le citoyen se saisit de la crise ou dans le maintien d’un dialogue à long terme »

 Axe 3 – Quelles modalités de communication pour quels résultats ?

Posters traitant du sujet « Exemples de communication en situation de crise en santé-environnement »

Les organisateurs espèrent pouvoir recueillir les résumés d’une grande pluralité d’acteurs francophones : experts en santé environnement (épidémiologistes, statisticiens, géographes, médecins, ingénieurs…), représentants de la société civile (associations environnementales ou de patients), représentants des pouvoirs publics (ARS, Collectivités territoriales, préfet…), experts en sciences sociales (sociologues, psychologues, philosophes, anthropologues…), acteurs du secteur économique, communicants,…et beaucoup d’autres encore.

Pour voir les modalités de l’appel à communication, rendez-vous ici.

Post-doctorat Biostatistiques – Unité Inserm SPHERE 1246, Université de Tours (37)

L’unité Inserm SPHERE 1246 de l’Université de Tours (Indre et Loire – 37) recherche un pos-doc d’une durée de 18 mois pour mener des travaux sur l’analyse statistique des essais randomisés en cluster et plus particulièrement sur la mesure de la corrélation intracluster pour des critères de type survie.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la fiche de poste.

Haute Autorité de Santé – Chef de projet scientifique – Evaluations Recommandations au SEM (H/F)

Structure : Haute Autorité de Santé
Fonction : Chef de projet scientifique – Evaluations Recommandations au SEM (H/F)
Type de poste : 3 CDI et 2 CDD de 36 mois

Lieu d’exercice : Saint-Denis (93)
Date de prise de fonction : Septembre 2021

Description de la structure :

Direction de l’Evaluation Médicale, Economique et de Santé Publique (DEMESP)
Service Evaluation des Médicaments (SEM)

Rattaché à la Direction de l’Evaluation Médicale, Economique et de Santé Publique, le Service Evaluation des Médicaments est chargé de l’évaluation des médicaments assure l’organisation et la préparation scientifique, technique et administrative des travaux de la Commission de la Transparence (CT). Cette Commission spécialisée de la HAS, est chargée de donner un avis sur le bien-fondé de la prise en charge des médicaments en appréciant notamment la gravité de la pathologie, le rapport efficacité / effets indésirables, sa place dans la stratégie thérapeutique, son intérêt pour la santé publique et la population cible.
Cette Commission est également chargée de rendre des avis sur les autorisations l’accès précoce en vue de décisions par le Collège de la HAS. Dans le cadre des avis portant sur les demandes d’autorisation d’accès précoce, la Commission appréciera notamment le caractère présumé innovant du médicament et déterminera s’il existe des traitements appropriés dans l’indication concernée.

Le service assure également la réévaluation de classes thérapeutiques en vue du remboursement par l’assurance maladie, la production de documents de bon usage et la préparation d’avis spécifiques sur des prises en charge dérogatoires de médicaments, et accompagne les évolutions réglementaires relatives à l’évaluation des médicaments en vue de leur remboursement.

Le service est en charge de la coordination technico scientifique de rendez-vous précoces internationaux et d’évaluation commune internationale au sein du réseau européen EunetHTA.

Missions :

Missions générales du poste à pourvoir

La HAS recrute actuellement trois Chefs de projet scientifique en CDI et deux Chefs de projet en CDD de 36 mois dont la mission sera d’assurer la préparation et l’instruction scientifique des travaux de la Commission de la Transparence.

A ce titre, sous la responsabilité du Chef de service et de ses 3 Adjointes, vous devrez identifier les données cliniques de la littérature, analyser les données contenues dans les dossiers de demandes relatives aux médicaments, déposés par les fabricants auprès de la Commission, et ce, dans le respect des règles de déontologie.

Vous accomplirez l’ensemble de la procédure d’examen et de production des avis, pour chacun des dossiers qui vous sont confiés.

Vous contribuerez à l’élaboration de recommandations relatives à l’information, la communication et la promotion du bon usage des médicaments à destination des professionnels de santé.

Vous participerez également, en tant que de besoin, aux activités transverses et internationales du SEM.

Profil recherché :

Médecin ou pharmacien, vous disposez de formations complémentaires dans le champ de la pharmaco-épidémiologie ou de la méthodologie d’essais cliniques (CESAM ou équivalent).

Votre cursus de formation et/ou votre parcours professionnel vous ont permis de disposer de connaissances et/ou de savoir-faire sur le circuit et la politique du médicament.

Vous disposez de compétences en lecture critique de la littérature et en analyse d’études cliniques, à la fois en anglais et en français, et êtes doté d’un esprit de synthèse.
Autonome, rigoureux et appliqué, vous avez déjà conduit des projets scientifiques, idéalement dans le champ du médicament.

Enfin, vous avez à cœur d’assurer un reporting adéquat et de vous inscrire dans une dynamique de travail collective, pouvant compter, pour cela, sur des aptitudes relationnelles reconnues.

Personne à contacter :

Colloque « Face aux défis écologiques, quel engagement pour l’hôpital ? » – 08/07/2021 – Elèves Directeurs de l’EHSEP

La promotion 2020-2021 des élèves directeurs et directrices d’hôpital de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) organise un colloque le jeudi 8 juillet sur le sujet: « Face aux défis écologiques, quel engagement pour l’hôpital ? ».

« Les origines comme les conséquences de la crise sanitaire liée au Covid-19 ont mis en évidence les liens étroits entre enjeux sanitaires et environnementaux. Alors que la transition écologique s’annonce comme le grand défi du XXIe siècle, l’hôpital peut contribuer à cet effort collectif », expliquent les élèves de l’EHESP dans un communiqué transmis le 17 juin à TecHopital.

« Ce colloque, organisé sous forme de conférence pédagogique et d’ateliers pratiques, proposera aux acteurs du monde de la santé quelques éléments pour appréhender les multiples interactions entre enjeux sanitaires et écologiques et ainsi inscrire leur action dans une perspective plus large. Il s’agira également de concevoir collectivement des mesures d’évolution à mettre en œuvre dans les établissements afin que le développement durable représente moins une contrainte qu’une opportunité d’inventer l’hôpital de demain », précisent-ils dans leur commniqué.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page de l’événement.

Séminaire « L’économie de l’hôpital » – 08/07/2021 – Université de Paris / hospital innovation economics / EHESP

La crise de la Covid-19 a accentué encore la « mise sous pression » des établissements de santé, déjà à l’oeuvre en France depuis le début du XXI° siècle. Les pouvoirs publics ont ainsi privilégié l’instrument de la concurrence entre établissements pour concourir à la maîtrise des dépenses de santé, en hausse constante depuis la moitié du XX° siècle. D’abord, une concurrence en prix dès 2004 (la tarification à l’activité -T2A- est une forme de concurrence par comparaison), puis une concurrence en qualité, organisée avec le développement et la diffusion des scores de qualité par la Haute Autorité de Santé dès 2013, suivi par la mise en oeuvre d’une rémunération à la performance (IFAQ) depuis 2016. La loi de modernisation de notre système de santé (Ma santé 2022) propose de poursuivre la transformation de l’offre de soins avec une extension de la concurrence en amont et en aval des plateaux techniques hospitaliers par le biais du parcours de soins. La concurrence est même envisagée pour favoriser la transition écologique du système de santé. Dans le même temps, les établissements se restructurent sur les territoires, le secteur privé opère une concentration de ses activités, alors que le public peine à assurer la convergence des plateaux techniques, tiraillé entre l’obligation de fournir des soins de proximité dans des territoires délaissés par le secteur privé, et la prise en charge des pathologies lourdes requérant des équipements complexes et onéreux. Dans ce contexte où les enjeux stratégiques pour les établissements sont majeurs, il est important d’analyser et d’évaluer les transformations de l’offre de soin contemporaine au regard des besoins d’une population vieillissante et que les crises économiques successives ont rendu plus vulnérable socialement. Comment s’organisent les parcours de soins ? Comment assurer la nécessaire gradation des soins sur le territoire tout en garantissant un socle minimal de proximité ? Les politiques de concurrence en prix et en qualité pourront-elles garantir un accès aux soins au plus grand nombre ? Le système de santé peut-il contribuer à un effort global en faveur de la transition écologique ? Les établissements vont-ils développer des comportements stratégiques collectivement néfastes ? L’objectif de ce séminaire de recherche est de proposer des éléments de réponse à ces questions tout en favorisant les rapprochements des équipes de recherche sur les thèmes du management stratégique des établissements de santé, de l’économie des organisations et de l’économie de la santé.

Pour plus d’informations, retrouvez le programme de l’événement.

Pour vous inscrire, c’est ici.