Ecole d’été de l’Espace éthique Île-de-France 2022 : retours d’expérience et introduction à la démarche éthique

École d’été de l’Espace éthique Île-de-France 2022

Retours d’expérience et introduction à la démarche éthique

Date : le mercredi 8 et le jeudi 9 juin 2022
Lieu : Espace éthique Île-de-France, Hôpital Saint Louis (Porte 9), 1 avenue Claude Vellefaux 75010 Paris, France
Programme et inscription : https://site.evenium.net/bbx1cfwz
Deux jours pour se sensibiliser à la réflexion éthique, partager les pratiques et échanger autour des enjeux de création et d’animation d’une démarche éthique. 

L’Espace éthique/IDF vous propose une École d’été construite en deux journées distinctes.

Le 8 juin sera consacré à des échanges autour des questions de création et d’animation des structures de réflexion éthique, quelles soient bien établies ou encore naissantes. Comment établir les missions de cette structure, en faire un espace ouvert à tous ? Quelle place pour la créativité, et comment se faire connaître et reconnaître au sein de l’établissement ?

Le 9 juin constituera une introduction et une sensibilisation aux différentes formes de démarches éthiques : méthode, grands courants, questions à anticiper avant de « se lancer ».

De nombreux temps d’échanges seront organisés au cours de ces journées.

Programme et inscription
Programme

Journée du 8 juin – « Retours d’expérience »

Un temps de 20-30 minutes sera consacré à l’échange avec les participants à la fin de chaque table-ronde.

9h15-9h30 : Accueil et introduction

9h30-11h : Table-ronde n°1 – À quoi sert une structure d’éthique ? Quelle(s) mission(s) peut-elle se donner ? Selon quelle(s) temporalité(s) ? Jusqu’où peut-elle et doit-elle conserver son indépendance vis-à-vis de l’organisation institutionnelle ?

Nathalie ROSSO (sous réserve), pédopsychiatre, responsable de la Plateforme Ressource Éthique de Territoire des Hôpitaux Saint-Maurice
François BLOT (sous réserve), médecin, chef de service de réanimation, président du comité d’éthique, Institut Gustave Roussy (Villejuif)
Nathalie MICHENOT / Sybille MERCERON (sous réserve), médecin praticien / anesthésiste, Espace éthique du Centre Hospitalier de Versailles
Philippe CAMBERLEIN (sous réserve), vice-président du Cometh (comité éthique) de l’association UNAPEI 92

11h-11h30 : Pause café

11h30-13h : Table-ronde n°2 – Comment faire de la structure d’éthique un espace ouvert à tous, y compris aux usagers mais également à l’ensemble des professionnels, en particulier à celles et ceux qui ne se sentent pas légitimes pour faire entendre leur voix ? Participer à une démarche éthique suppose-t-il d’avoir reçu une formation préalable ? Quels sont les obstacles rencontrés dans cette perspective et comment les surmonter ?

Agnès VOGE (sous réserve), infirmière de coordination en pédopsychiatrie, secrétaire générale de la Plateforme Ressource Éthique de Territoire des Hôpitaux Saint-Maurice, La Ruche (espace d’échanges et de réflexion éthique dédié aux usagers)
Yamina IDIR (sous réserve), infirmière en Hématologie Service Greffe, Hôpital Saint-Louis
Bénédicte LOMBART (sous réserve), cadre supérieur de santé, docteure en philosophie et éthique hospitalière, GH Sorbonne Université, cellule éthique de l’Hôpital Saint-Antoine
Michel HAIM (sous réserve), secrétaire général du Cometh (comité éthique) de l’association UNAPEI 92

13h-14h30 : Pause déjeuner (libre)

14h30-16h : Table-ronde n°3 – Comment dynamiser et faire vivre une structure d’éthique ? Quelle place pour la créativité et l’innovation au sein d’une démarche éthique, a fortiori lorsqu’elle s’institutionnalise ?

Florence HOUPIN (sous réserve), ergothérapeute en psychiatrie, Plateforme Ressource Éthique de Territoire des Hôpitaux Saint-Maurice, responsable de la Consultation d’Ethique Clinique
Sarah CARLIEZ (sous réserve), psychologue, comité d’éthique, Ehpad Grenelle
Clara FLATEAU (sous réserve), Médecin, Pathologie Infectieuse et Tropicale, Centre Hospitalier de Melun
Laura VAILLANT (sous réserve), psychomotricienne, groupe de réflexion éthique, EHPAD Jeanne d’Arc (Paris), Fondation COS

16h-16h30 : Pause café

16h30-18h : Table-ronde n°4 – Comment se faire connaître en tant que structure d’éthique ? Quelles modalités de publicité, de diffusion et de sensibilisation au sein des établissements et services ? Quelle place accorder à l’écrit dans la démarche éthique ?

Gilles BRANCHE (sous réserve), médecin, Groupe d’Animation et de Réflexion Ethique (GARE), Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan-les-Mureaux
Sophie VO THANH (sous réserve), infirmière d’équipe mobile de soins palliatifs / infirmière coordinatrice de de don d’organes, Hôpital Fondation A. Rothschild
Yoann JEANSELME / Tiphaine LACAZE (sous réserve), responsable de la coordination du travail social / directrice Qualité, instance éthique du Samusocial de Paris
Elisabeth ANGELLIER (sous réserve), oncologue en soins palliatifs, Comité d’éthique de l’Institut Curie

Journée du 9 juin – « Introduction à la démarche éthique »
Cette journée sera animée par l’équipe de l’Espace éthique :
Pierre-Emmanuel BRUGERON, responsable du pôle Ressources, Espace éthique Île-de-France
Anne-Caroline CLAUSE-VERDREAU, médecin de santé publique, responsable de l’Observatoire des pratiques éthiques, Espace éthique Île-de-France
Fabrice GZIL, Professeur d’éthique en santé à l’EHESP, directeur adjoint de l’Espace éthique Île-de-France, membre du CCNE
Virginie PONELLE, Directrice adjointe, Espace éthique Île-de-France
avec la participation de Yannis CONSTANTINIDES (sous réserve), Professeur de philosophie

9h15-9h30 : Accueil et introduction

9h30-10h15 : Session théorique (1) Définitions de l’éthique – Présentation de quelques grands courants de pensée – Description des différents types d’instance éthique en France

10h15-11h : Session théorique (2) Questions à se poser et points de vigilance pour créer, structurer ou renforcer une démarche éthique dans un établissement ou un service

11h-11h30 : Pause café

11h30-13h : Faire vivre la démarche éthique (1) L’analyse de cas (« à chaud » ou « à froid ») – Quelques repères pour identifier les enjeux éthique d’une situation et tenter d’y apporter une réponse argumentée – Focus sur le rôle de l’animateur

13h-14h30 : Pause déjeuner (libre)

14h30-15h30 : Faire vivre la démarche éthique (2) Au-delà de l’analyse de cas – Approfondir un questionnement par l’analyse d’une oeuvre de fiction – Actions concrètes pour favoriser le respect des droits et l’expression des personnes en situation de vulnérabilité

15h30-16h : Pause café

16h-17h15 : Temps libre de questions-réponses

Programme et inscription
L’Espace éthique Île-de-France
L’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France est un lieu de diffusion, de réflexion et de formation aux questions éthiques et sociétales de la santé, du soin, de l’accompagnement et de la recherche. Il travaille en réseau avec les institutionnels, professionnels et associatifs en Île-de-France. Depuis 2013, il est sous l’autorité de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France. Il tend à développer une réflexion et une démarche éthiques appliquées aux réalités de terrain, en réponse aux demandes des intervenants et des décideurs publics et institutionnels. Pour créer les conditions d’une concertation pluraliste, et concilier un travail d’observation, de veille et d’anticipation, l’espace de réflexion éthique de la région Île-de-France est investi dans des domaines de recherche-action qui recouvrent un champ très large (vulnérabilités dans la maladie, innovations thérapeutiques, nouvelles technologiques qui transforment les pratiques…). Il a également pour mission de proposer des formations universitaires et de produire une recherche en éthique susceptible de contribuer aux débats publics, et aux échanges nécessaires entre les différents partenaires.

En savoir plus : http://www.espace-ethique.org
Contact presse : 

      
 

CRCDC Grand Est – Medecin coordonnateur

Structure : CRCDC Grand Est
Fonction : Medecin coordonnateur
Type de poste : CDI

Lieu d’exercice :
Ville : Vandoeuvre les Nancy et Epinal
Date de prise de fonction : 15/05/2022

Description de la structure :
Placé sous l’autorité du médecin responsable de site pour partie , le médecin coordonnateur que nous recherchons est chargé d’organiser le dépistage des cancers selon les dispositions du cahier des charges national et les orientations régionales. Il est en charge du suivi médical des personnes dépistées et l’information et la sensibilisation des professionnels et de la population. Il est pour partie le garant du bon fonctionnement du site territorial d’un point de vue manageriel, organisationnel et opérationnel conformément à la politique RH et à la stratégie régionale. Il assure la responsabilité médicale des dossiers traités au sein du site territorial et veille au respect des process et de la qualité

Missions :
Participe en tant que membre du collège médical et du conseil scientifique, à l’élaboration du plan d’action régional et à sa déclinaison territoriale – Organise la mise en place et le développement des programmes des dépistages des maladies dans son département – Supervise la gestion des dossiers et des personnes dépistées et en assure la responsabilité médicale – Anime le réseau des professionnels de santé et des partenaires locaux
Développe, coordonne et participe aux actions d’information et de sensibilisation des populations – Evalue la participation et les résultats des dépistages sur son territoire et contribue à la rédaction du rapport annuel d’activité. – Coordonne et supervise l’activité du site territorial conformément au cadre régional (management du personnel, organisation du travail, …) – Participe à des groupes de travail et des séminaires régionaux ou nationaux.

Profil recherché :
Docteur en médecine avec des compétences et/ou expérience en santé publique – Connaissances et intérêt pour la santé publique et la prévention – Sens relationnel, du partenariat, de l’organisation et des responsabilités – Management d’équipe pour une partie de ce temps de travail – Discrétion et confidentialité

Personne à contacter : Michèle KREBS- Responsable des Ressources Humaines
Moyens de contact : Tél : 03 87 78 65 90 Mail : 

Le Comité des Familles – Chargé.e de prévention, de dépistage et de promotion de la santé

Structure : Le Comité des Familles
Fonction : Chargé.e de prévention, de dépistage et de promotion de la santé
Type de poste : CDD

Lieu d’exercice : Paris
Ville : Paris
Date de prise de fonction : Mai 2022

Description de la structure :
Le Comité des Familles propose un accompagnement médico-social des personnes concernées par le VIH et sensibilise sur la santé sexuelle par son émission radio « Vivre avec le VIH » et des actions de prévention et de dépistage. Fondée en 2003 à la Courneuve (93), elle est née du travail d’information et de mobilisation des familles concernées, issues de l’immigration et de la banlieue. Depuis 2011, l’association est agréée pour représenter les usagers du système de santé. Avec son réseau de partenaires, elle porte de nombreux projets pour sortir de l’isolement, gagner en autonomie, lutter contre la sérophobie, échanger sur son vécu, trouver un soutien auprès de pairs… le tout dans le respect des valeurs de convivialité et d’entraide qui font sa richesse.

Missions :
– Coordonne l’équipe de bénévoles et de salariés impliquée dans les actions de prévention et de dépistage,
– Organise des réunions du pôle prévention et dépistage rédige le compte rendu
– Favorise l’implication et la valorisation des bénévoles.
– Conçoit, met en oeuvre et évalue les actions de prévention, de dépistage et de promotion de la santé au niveau national auprès des populations clés
– Réalise des dépistages par TROD VIH, VHB et VHC et distribue des autotests VIH
– Assure une traçabilité des données et une évaluation à tous les niveaux (projets, actions, bénéficiaires)
– Développe le réseau de partenaires accueillant le public cible et/ou pouvant recevoir nos bénéficiaires en cas de besoin d’orientation
– Développe le pôle de prévention, de dépistage et de promotion de la santé de l’association en accord avec les politiques publiques et les engagements de l’association
– Participe à l’identification et à la formalisation des processus (règles appliquées, circuit…)
– Participe à l’élaboration des outils de communication dans le cadre des actions de prévention ; de dépistage et de promotion de la santé
– Consulte, enrichit et exploite les outils relatifs à l’éducation pour la santé
– Gère les stocks des outils de dépistage et de documentation
– Participe aux réunions d’équipe de l’association
– Rédige le rapport d’activité du pôle prévention, dépistage

Profil recherché :
– Ouverture d’esprit, en particulier sur les questions liées aux sexualités, au genre, et aux usages de drogues
– Sensibilité aux relations interculturelles et aux enjeux de la précarité et la vulnérabilité
– Dynamisme, capacité à aller vers les autres et établir le contact
– Capacités relationnelles et d’écoute active (formation au counseling bienvenue)
– Capacités à travailler en équipe
– Capacités à animer des ateliers collectifs
– Expérience dans la lutte contre le sida et/ou la promotion de la santé souhaitée
– Connaissance des institutions chargées de la prévention et du dépistage dans le système de santé publique en France serait un plus

Personne à contacter : Eva Sommerlatte / Dr Véronique Tirard Fleury
Moyens de contact : CV et lettre de motivation, à l’attention de Eva Sommerlatte  et Véronique Tirard Fleury medecincoordinateur@comitedesfamilles.net

Autres informations :
– Poste à pourvoir en Mai 2022
– Contrat à durée déterminé de 8 mois (possibilité de renouvellement voir de CDI)
– 28 heures par semaine, parfois le samedi et en soirée
– Prise en charge du Pass Navigo à 50%
– Prise en charge de la mutuelle d’entreprise à 50 %

– Travail parfois en extérieur
– Déplacements régionaux fréquents
– Déplacements nationaux occasionnels

Les candidatures des personnes touchées par le VIH et/ou les Hépatites sont les bienvenues.

CRCDC GRAND EST – MEDECIN RESPONSABLE DE SITE-CADRE

Structure : CRCDC GRAND EST
Fonction : MEDECIN RESPONSABLE DE SITE-CADRE
Type de poste : CDI

Lieu d’exercice : TROYES
Ville : TROYES
Date de prise de fonction : 02/05/2022

Description de la structure :
Le CRCDC Grand Est est une association régionale qui coordonne les dépistages organisés des cancers réalisés à l’échelon territorial avec l’objectif d’augmenter le taux de participation du dépistage des cancers,
de réduire les inégalités d’accès à la prévention et ainsi de réduire la morbidité et la mortalité par cancer conformément aux orientations du plan cancer.

Le CRCDC Grand Est a été créé le 1er juillet 2019 et regroupe 11 structures de gestion de dépistage des cancers de la région Grand Est,
lesquelles ont fusionné pour constituer le CENTRE REGIONAL DE COORDINATION DES DESPISTAGES DES CANCERS.
10 Sites territoriaux qui gèrent des dépistages organisés des cancers du sein, du colon et du col de l’utérus.

Les missions du CRCDC Grand Est sont les suivantes :
-inviter les populations à participer aux dépistages des cancers,
-établir les relations avec la population cible,
-sensibiliser et informer sur le dépistage et les gestes de prévention en appui aux professionnels de la santé,
-suivre les personnes dépistées dont le résultat du dépistage est positif,
-former, informer et mobiliser les professionnels de santé,
-produire des indicateurs pour évaluer le programme en lien avec Santé Publique France,
-améliorer l’accès aux dépistages notamment pour la population éloignée du système de soin.

Le site de TROYES est constitué d’une équipe de 5 collaborateurs

Missions :
Placé sous l’autorité du médecin directeur du CRCDC Grand Est, Le médecin responsable de site est chargé de mettre en œuvre le dépistage organisé des cancers sur son territoire conformément aux cahiers des charges nationaux et aux orientations stratégiques régionales. Il est le garant du bon fonctionnement du site territorial d’un point de vue manageriel, organisationnel et opérationnel. Il assure la responsabilité médicale des dossiers traités au sein du site territorial.

ACTIVITES ET MISSIONS

–       Mettre en oeuvre le dépistage organisé des cancers sur son territoire conformément aux cahiers des charges nationaux et aux orientations stratégiques régionales.
–       Vous êtes le garant du bon fonctionnement du site territorial d’un point de vue managérial, organisationnel et opérationnel conformément à la politique RH et à la stratégie Régionale.
–       Vous assurez la responsabilité médicale des dossiers traités au sein du site et veillez au respect des process et de la qualité.
–       Vous organisez la mise en place des programmes des dépistages des cancers dans son département,
–       Vous supervisez la gestion des dossiers des personnes dépistées et assurez la responsabilité médicale,
–       vous animez le réseau des professionnels de santé et des partenaires locaux,
–       vous coordonnez et supervisez l’activité du site territorial.

Profil recherché :
– Docteur en médecine avec expérience de gestion et de management significative
– Diplômé en santé publique ou expérience dans le domaine d’au moins 2 ans
– savoir cerner l’environnement de la personne, procéder à l’examen de santé (test visuel et auditif) et établir le bilan d’aptitude
-concevoir et mettre en place des actions de prévention, d’information sur le système de santé
-planifier des bilans de santé
-réaliser un suivi d’activité
-Maitrise de l’outil informatique
-Management, animation
-Capacité de synthèse et d’analyse
-Capacité à organiser des actions de santé publique

Personne à contacter : Contact : Michèle KREBS- Responsable des Ressources Humaines
Moyens de contact : Tél : 03 87 78 65 90 Mail : 

Autres informations :
Dans le cadre de votre candidature merci de nous transmettre votre CV et lettre de motivation,
en attendant de vous lire très prochainement !

CLISPro 2022

CLISPro 2022
Séminaire professionnel des internes de santé publique
Jeudi 28 et vendredi 29 avril 2022, Paris
Bonjour à toutes et tous,
Il ne reste plus que quelques jours pour vous inscrire au CLISPro 2022 ! N’oubliez pas de prendre votre place avant le 17 avril ! Quelques places à prix réduit en auberge de jeunesse sont encore disponibles pour celles et ceux qui le souhaitent.
Pour les internes souhaitant réaliser une présentation lors du CAISP, l’appel à communication est prolongé jusqu’au 17 avril. Toutes les informations ci-dessous.

Pour rappel, le CLISPro aura lieu cette année les jeudi 28 et vendredi 29 avril 2022. Il se déroulera à Paris, sur le site des Cordeliers, 15 rue de l’Ecole de Médecine, dans le 6e arrondissement. L’édition cette année aura pour thème :  » Soignons notre communication ! « 
Horaires, sessions, intervenants, téléchargez dès maintenant le visuel du programme finalisé ! Une soirée aura lieu le jeudi au Baker Street Pub ainsi qu’une activité « Chasse au trésor » le vendredi en fin d’après-midi sur le lieu historique de l’église Saint Sulpice. L’occasion de profiter à fond du retour en présentiel des congrès et de rencontrer ou revoir vos co-internes de toute la France !
Tous les détails du programme pédagogique et des activités proposées sont également disponibles sur le site du CLISP.
CAISP 2022 : Appel à communication prolongé jusqu’au 17 avril

Le CAISP (Congrès annuel des internes de santé publique) a lieu chaque année durant le CLISPro. Il s’agit d’un congrès entre internes, pour découvrir les travaux de co-internes et se roder à l’exercice de la présentation orale en congrès. Les participants ont la possibilité de gagner le prix du congrès ou le prix spécial décerné pour le travail d’un jeune interne ! Retrouvez toutes les informations sur le site du CLISP.

Les internes des territoires ultramarins ou à l’étranger peuvent réaliser une présentation en distanciel (visio) s’ils le souhaitent.
 

>> POUR PARTICIPER <<
• Envoyez un résumé (type Introduction, Méthode, Résultats, Conclusion) à l’adresse 
• Le nombre de mots du résumé est limité à 250.
• La fin des soumissions est fixée au 17 avril 2022 à minuit.

 

 
Pour rester informé de l’actualité du CLISPro 2022,
suivez-nous sur les réseaux sociaux (FacebookTwitterInstagram),
retrouvez l’événement sur Facebook,
et consultez le site du CLISP !
On vous attend nombreux fin avril, pensez à vous inscrire !
A très bientôt,
L’équipe organisatrice du CLISPro

MDPH – Essonne – salarié ou vacations

Structure : Département de l’Essonne
Fonction : salarié ou vacations
Type de poste : CDD  un an temps plein, temps partiel ou vacations

Lieu d’exercice : Evry
Ville : Evry
Date de prise de fonction : 1er Juin 2022

Description de la structure :
Le Département de l’Essonne administre plus d’1,2 million d’Essonniens. Situé au sud de Paris, son territoire bénéficie à la fois du dynamisme urbain de la capitale au nord et d’un cadre plus paisible et vert au sud. La jeunesse de sa population (plus de 30% des habitants ont moins de 20 ans) reflète le dynamisme économique, scientifique, industriel et la qualité de vie du territoire. L’Essonne constitue un terreau d’innovation : elle concentre des centres de recherche, des universités, des grandes écoles et des pôles d’excellence en synergies avec des entreprises innovantes.
Le Département de l’Essonne vous attend, rejoignez les 3800 collaborateurs et ses 170 métiers au service des Essonniens.

Missions :
Le Département de l’Essonne recrute (par voie statutaire ou contractuelle)
Au sein de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH)

En étroite collaboration avec les membres du pôle médical (8 médecins et 3 infirmiers), vous participez à l’évaluation globale des besoins et des droits des personnes handicapées et à l’élaboration du Plan Personnalisé de Compensation, qui sera proposé à l’instance de décision (la CDAPH).
Vous apportez une expertise dans votre champ de compétence au sein de l’équipe pluridisciplinaire, pouvant associer des psychologues, enseignants, travailleurs sociaux, ergothérapeutes… parmi la quarantaine d’évaluateurs de la MDH.
La trentaine d’instructeurs de la MDPH interviennent par ailleurs en amont et en aval de l’évaluation : préparation des dossiers, notification aux usagers…

Une période de formation avec les professionnels de l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation est prévue pour s’approprier la mission (notamment le cadre règlementaire, les référentiels d’éligibilité et les outils informatiques).

Profil recherché :
Vous disposez d’un DE de Docteur en Médecine.
Vous êtes obligatoirement inscrit(e) au Conseil National de l’Ordre des Médecins.

Vous savez analyser les besoins de la personne, les retentissements dans la vie quotidienne et ses évolutions prévisibles compte tenu de son âge et de sa pathologie.
Vous savez accueillir et mener un entretien adapté avec l’usager (favoriser l’expression, recueillir l’information utile, gérer son temps…).
Vous maitrisez l’outil informatique (tous les dossiers étant numérisés, le travail se fait principalement sur ordinateur).
Vous êtes organisé(e) et reconnu(e) pour votre rigueur.
Doté d’un bon relationnel, vous appréciez le travail en équipe (pluridisciplinarité avec des médecins, conseillers d’orientation…)

Personne à contacter : Carole STEPHAN
Moyens de contact :  – 06.44.25.42.07

Autres informations :
L’agent est recruté par le Conseil Départemental et mis à la disposition de la MDPH pour une durée de 12 mois (prolongeable).
39h à temps complet en CDD – possibilité de temps partiel et vacations
Possibilité de télétravail (jusqu’à 2j/ semaines, avec titre restaurant), horaires modulables
50 jours de congés annuels, régime indemnitaire, mutuelle et CNAS.
Localisation au 93 rue Henri Rochefort, EVRY-COURCOURONNES
Retrouvez l’offre : https://www.essonne.fr/le-departement/fonctionnement-du-departement/emploi?idoffre=197870890

Rémi

Présentation personnelle


Je m’appelle Rémi, j’ai 27 ans. Je suis issu d’une famille nucléaire de sept et on a pas mal voyagé. J’ai terminé mon cursus scolaire dans les Yvelines et j’y ai suivi mes études de médecine, avant de venir sur Paris pour l’internat. J’adore lire, j’aime beaucoup marcher été comme hiver, je fais un peu de photographie, j’apprécie les soirées jeux de société. En projets, j’aimerais bien approfondir et me remettre au Jeu de Go, au badminton et au dessin vectoriel.

Parcours professionnel


Semestre actuel :

Je suis en 5ème semestre d’internat, à la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) qui est une structure placée auprès du Premier ministre. L’énorme avantage de cette structure est d’être à l’interface de nombreux ministères / cultures professionnelles et d’agir / accompagner à différents niveaux, de la collectivité au réglementaire. De manière quasi-systématique pendant mon internat, je découvre beaucoup, je tente d’apporter ma modeste contribution. Je participe donc, ou j’assiste ponctuellement, à divers dossiers. L’essentiel de mon travail consiste en une synthèse (revue narrative de la littérature, entretiens avec experts et décideurs) des liens entre sédentarité / activité physique / sport et conduites addictives, des actions menées et des programmes probants dans ce domaine, dans divers contextes (prévention primaire / tertiaire, milieux professionnels ou Éducation nationale, des évènements sportifs à l’activité physique quotidienne, etc.).

Semestre coup de cœur (s’il y en a un) :

Je suis ravi de mon semestre actuel et c’est un véritable plaisir d’y aller chaque jour (hors restrictions sanitaires). Il m’a définitivement convaincu de mon intérêt pour l’addictologie et de mon souhait de continuer dans ce champ ! En terme de « coup de cœur », je me retrouve plus dans l’ensemble de mes expériences que dans un moment en particulier. A l’extrême, ce sont les semestres non encore réalisés qui me motivent le plus : monter en compétences, avoir plus de pertinence scientifique, mobiliser un réseau plus dense, découvrir de nouveaux champs et avoir plus de marges d’actions.

Ta formation en plus du DES :

– Des lectures, des lectures et encore des lectures ! Des expertises, des articles, des livres : en promotion de la santé, psychologie sociale, sociologie des organisations, droit, économie, organisation du système de santé, etc. Le temps n’est malheureusement pas extensible et je ne fais qu’effleurer les domaines.

– En savoirs « académiques », j’ai un M2 de Biologie du vieillissement (génétique), un M2 de Méthodologie et statistiques en recherche biomédicale, un DU de statistiques, un DU d’anthropologie médicale, une formation en ligne de data scientist. Je suis cette année un DU de droit de la santé et un DU d’addictologie.

– A côté, en savoirs « expérientiels », j’ai quelques travaux en cours. Mon projet actuel qui me mobilise le plus est ma thèse d’exercice, qui me sensibilise au travail qualitatif et à la sociologie.

Ta vision de la santé publique :

Je conçois les acteurs de santé publique comme des ingénieurs. Un avantage d’être ingénieur est – du moins dans nos représentations sociales – de pouvoir changer et mobiliser une identité en fonction des contextes. Être un acteur de santé publique permet donc d’aller à peu près n’importe où, sur n’importe quel sujet, tant qu’on s’en donne les moyens. Le flou qui entoure la « santé publique » permet de jouer sur les lignes. C’est la formidable richesse de ce secteur ! A l’inverse, le revers de la médaille c’est qu’un ingénieur c’est tout et n’importe quoi, ça a pu faire de nombreux métiers dans sa carrière ou rester sur un type de poste et perdre cette capacité d’adaptation.

Par contre, si on regarde plus particulièrement les médecins de santé publique, et l’internat qui va avec : une période de vie, où on peut aller à peu près partout (médico-social, collectivités, agences de l’état, recherche, économie, éthique, etc.) c’est juste fabuleux ! Je le recommande à tous.

Ce qui t’attire comme orientation en SP plus tard :

En l’état, j’envisage un exercice mixte clinique et santé publique en addictologie.

Pour la clinique, je souhaite en faire au prochain stage puis réaliser la FST d’addictologie, ce qui m’offre 18 mois pour affiner mon projet. Puis ce sera ma dernière année d’internat. Je poursuivrais probablement avec un post-internat.

Pour la santé publique, j’ai commencé à me rapprocher de quelques professionnels mais ce n’est pas ficelé. Ce que j’explore, et ce qui m’intéresse pour l’instant, est d’aller voir en économie de la santé. Cela peut être assez macro, ou sur les inégalités sociales de santé, parcours de soins, interventions, etc. Il y a beaucoup à faire vis-à-vis des conduites addictives et l’économie de la santé me semble une porte d’entrée très intéressante.

 

CONFERENCE CARTESIA – Conférencier Santé Publique

Structure : CONFERENCE CARTESIA
Fonction : Conférencier Santé Publique
Type de poste : Enseignant

Lieu d’exercice : Rue Auguste Comte
Ville : PARIS
Date de prise de fonction : 05/05/2022

Description de la structure :
Conférence Cartesia est un institut de préparation aux ECNi et aux EDN-ECOS, 100% à distance. Nous préparons les externes en médecine à toutes les spécialités du programme. Les items essentiels sont traités au cours de nos conférences en direct. Des focus synthétiques portant sur les items satellites complètent les conférences pour chaque spécialité. Nous vous entrainons également aux ECOS à travers des simulations commentées.

Missions :
Donner deux conférences en Santé Publique – Médecine légale – Médecine du travail.
Possibilité de récupérer mes supports, mais à mettre à jour.
Dates :
– 05 mai : 20H – 22H
– 12 mai : 20H – 22H
Equipe très sympa et matériel pédagogique très performant.
N’hésitez-pas à me contacter pour plus d’infos.

Profil recherché :
Interne santé publique

Personne à contacter : Jérémy LAURENT
Moyens de contact :