PH contractuel correspondant d’hémovigilance et de biovigilance – Hôpital Henri Mondor (AP-HP)

l’hôpital Henri Mondor offre un poste de praticien hospitalier contractuel dans le département des vigilances, ciblé sur transfusion et greffes. Ce poste peut s’adapter au profil du candidat. Il est envisagé de développer les initiatives de recherche dans ce domaine avec une activité en commun avec la santé publique.

Pour plus d’informations et pour candidater, voici la fiche de poste.

Professeur(e) adjoint(e) en promotion de la santé Département de médecine sociale et préventive, École de santé publique de l’Université de Montréal

Le Département de médecine sociale et préventive (DMSP) de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (ÉSPUM) recrute un(e) professeur(e) au rang d’adjoint(e) pour une carrière d’enseignement et de recherche en promotion de la santé. Le DMSP regroupe 37 professeurs réguliers et plus de 80 professeurs associés, professeurs de clinique et professeurs-chercheurs répartis selon cinq pôles d’excellence : promotion de la santé, santé mondiale, épidémiologie, biostatistique, et bioéthique. La promotion de la santé vise la réduction des inégalités sociales en santé en ciblant les déterminants sociaux de la santé et en favorisant l’empowerment des individus, des communautés et des populations et afin qu’elles aient davantage de maîtrise de leur santé.

Cette composante essentielle de la santé publique suppose la participation des individus et des populations en prenant en considération leur contexte social, politique et environnemental. Pour ce nouveau poste de professeur(e), des domaines prioritaires comprennent, mais ne sont pas limités à : le racisme systémique et la santé des communautés racisées ou en situation minoritaire, la santé dans toutes les politiques et la promotion de la santé mentale.

Pour plus d’informations, retrouvez ici la fiche de poste.

CHEF DE CLINIQUE ASSISTANT (CCA) OU ASSISTANT HOSPITALO UNIVERSITAIRE (AHU) – DEPARTEMENT DE SANTE PUBLIQUE DU GROUPE HOSPITALIER APHP.SORBONNE UNIVERSITE – SITE PITIE SALPETRIERE

Le service de Santé Publique, dirigé par le Pr Florence TUBACH, de la Pitié Salpêtrière recherche un Chef de Clinique ou Assistant Hospitalo-Universitaire à  pourvoir le 1er Novembre 2021.

Pour plus d’informations, retrouvez ici la fiche de poste.

Contact :

  • Dr Benjamin GRANGER, PH, responsable UF ASYST,
  • Pr Florence Tubach, PU-PH, Chef du Département de Santé Publique,

Enseignant vacataire en statistiques – Université de Paris

Université de Paris recherche un vacataire pour faire des heures d’enseignement en statistiques dans le laboratoire d’Isabelle Kousignian (Biostatisticienne qui participe aux projets de recherche de l’équipe BioSTM « Biostatistique, Traitement et Modélisation des données biologiques »).

Des heures sont à pourvoir dès la mi-octobre mais également des heures au semestre 2, c’est le vacataire qui décide du nombre d’heures qu’il souhaite effectuer.

Contact :

Cours « Prévention et information nutritionnelle » – Bachelor Universitaire de technologie IUT de Créteil

L’IUT de Créteil recherche un enseignant dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle formation : le Bachelor Universitaire de Technologie dans une approche par compétence.

L’enseignant sera chargé de mener trois TD prenant place dans un module intitulé « Prévention et information nutritionnelle ». Les notions abordées dans cette ressource doivent permettre la mise en œuvre des politiques de santé publique en lien avec la nutrition et l’alimentation : politique de santé, dépistage et prévention. Une diététicienne présente le Programme National Nutrition Santé dans ses applications plus immédiatement professionnelles.  Brosser le cadre théorique des politiques de santé, faire comprendre les enjeux d’une politique nationale dans le domaine de la nutrition et en présenter les moyens autour du dépistage et de la prévention fournissent les grands axes de  trois séances que nous cherchons à mettre en place pour former nos étudiants.

Contact :

Médecin DIM – KORIAN (Paris 18ème)

Description de la structure

Korian est le premier groupe européen de soin au service des personnes âgées et fragiles. Aux côtés de son réseau de maisons de retraite, Korian propose des solutions d’habitat et de services diversifiés, parmi lesquelles des résidences services seniors, des communautés de vie et de soin avec les maisons Ages&Vie ainsi que des services d’aide et de soin à domicile, notamment via le réseau d’agences Petits-fils. Korian est également un acteur référent dans les services de santé, avec des cliniques de soins de suite et de réadaptation (SSR), de santé mentale et d’hospitalisation à domicile.

Missions

Nous recherchons un Médecin Département Information Médicale H/F pour rejoindre la cellule PMSI, rattachée à la Direction de la Réglementation et Performance médico-économique.

La cellule PMSI de KORIAN s’assure de la production des données médicales conformément aux règles en vigueur dans le cadre de la DMA et de la TAA, via l’utilisation des outils PMSI (dont EPMSI), en garantissant l’exhaustivité et la qualité du recueil des données.

La cellule s’assure que le réseau d’établissements transmet les informations aux tutelles. La cellule PMSI participe à l’analyse d’activité destinée à la direction générale, à la direction médicale pour les CME, notamment dans le cadre de l’élaboration de la politique stratégique.

La cellule intervient en tant qu’expert sur tout domaine en rapport avec la production ou l’analyse de l’information médicale dans le cadre de médico-économique, médical ou épidémiologique.

  • Poste basé à Paris (8ème)
  • Déplacements : Selon les besoins, votre activité requerra d’éventuels déplacements dans les établissements de Korian ou ses différents sièges

Profil recherché

Doctorat en médecine (inscrit à l’Ordre des médecins)

Option Santé Publique / Diplôme d’Expert PMSI de l’EHESP / Master méthodes de traitement de l’information biomédicale et hospitalières (MTIBH) / Certificat professionnel du CNEH (Centre national d’expertise hospitalière) / SDIM (Syndicat des DIM)

Personne à contacter : PELENDO Kelly
Moyens de contact : 

Postdoc en sociologie de la santé – Inserm

Dans le cadre du projet ANR Nut-Prev (ANR-19-CE36-0006), la.le post- octorant.e travaillera sur un volet qualitatif de l’étude interventionnelle ECAIL.
CDD 18 mois Début : 3 Janvier 2022 Villejuif (94) Télétravail partiel Doctorat Emploi type Institut national de la santé et de la recherche médicale 2 Le programme MALIN (http://programme-malin.com/) est une intervention nutritionnelle à composantes multiples mise en œuvre depuis 2012 sur 5 sites expérimentaux en France (> 30 000 familles inscrites à ce jour), sur la base d’un partenariat innovant et durable entre la CroixRouge française, des organisations non gouvernementales et des acteurs publics (Société Française de pédiatrie, Association française de pédiatrie ambulatoire), et le secteur privé. Le programme MALIN vise notamment à promouvoir des pratiques alimentaires (y compris l’allaitement maternel) et une alimentation favorables à la santé, ainsi qu’une croissance optimale, chez les jeunes enfants issus de familles défavorisées. Les conditions d’inscription au programme permet d’aider simultanément les familles en grande difficulté et celles qui se trouvent dans une situation transitoirement fragile et qui ne recevraient autrement aucune aide caritative ou gouvernementale. Le programme MALIN a été désigné comme une action majeure dans la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté, annoncée en septembre 2018 par le Président de la République française, le Programme National Nutrition Santé (PNNS4) en 2019 et la stratégie des 1000 jours en 2020.

ECAIL (PI Sandrine Lioret) est un essai contrôlé randomisé en cours (https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03003117), conçu par l’équipe EAROH, en coconstruction avec les différents acteurs du programme MALIN. ’échantillon est constitué de femmes enceintes en situation de vulnérabilité sociale, suivies de leur grossesse jusqu’aux 24 mois de l’enfant à naître. L’objectif principal est de vérifier l’hypothèse selon laquelle le programme MALIN, mis en œuvre à domicile par des diététicien.ne.s, améliore l’alimentation et la croissance des jeunes enfants issus de familles défavorisées. Sa mise en œuvre a débuté en avril 2017 au CHU de Lille ; un 2ème centre d’investigation a été ouvert en 2021 au CH de Valenciennes. La.le post-doctorant.e travaillera sur un volet qualitatif afin d’enrichir l’évaluation du processus de l’étude interventionnelle ECAIL, pour contribuer à une meilleure compréhension de comment, pourquoi et pour qui le programme fonctionne ou ne fonctionne pas. Le post-doctorant travaillera avec tous les partenaires et sous la supervision de Priscille Sauvegrain, sociologue à l’Inserm, CRESS, équipe EPOPé (équipe de recherche en épidémiologie obstétricale, périnatale et pédiatrique).

Pour plus d’informations, retrouvez la fiche de poste ici.

Postdoc en Epidémiologie Sociale – Inserm

L’Equipe de Recherche en Epidémiologie Sociale de l’IPLESP recherche un.e postdoctorant.e pour travailler le projet ERC RESEDA portant sur le rôle de l’environnement social et résidentiel vis-à-vis du développement psychologique des enfants, et les inégalités sociales dans ce domaine.

Pour plus d’informations, retrouvez la fiche de poste ici.

Médecin responsable du Département de Santé Publique – Centre Hospitalier de l’Ouest Guyanais

Structure : Centre Hospitalier de l’Ouest Guyanais
Fonction : Médecin rsponsable du Département de Santé Publique
Type de poste : PH ou PHC

Lieu d’exercice : Saint-Laurent-du-Maroni
Ville : Saint-Laurent-du-Maroni
Date de prise de fonction : Janvier 2022

Description de la structure :

Le Centre Hospitalier de l’Ouest Guyanais (CHOG) est situé à Saint-Laurent-du-Maroni, à 250 km de la capitale régionale Cayenne et à la frontière avec le Suriname.

Le département de santé publique rassemble les activités suivantes : CEGGID, PASS, centre de gestion du COVID, programmes d’éducation thérapeutique du patient, équipe de médiateurs culturels, coopération transfrontalière, recherche clinique.

Missions :

Le responsable du département de santé publique est en charge de la coordination et du suivi des activités, ainsi que de la conduite des projets nouveaux. Il travaille en étroite collaboration avec de nombreux acteurs (tous les services du CHOG, ARS, ville, associations, équipe de santé publique et de recherche du CH Calais)

Le département de santé publique a une activité dynamique. De nombreux projets ont vu le jour récemment, d’autres restent encore à développer. Le département de santé publique s’inscrit également dans la dynamique de création d’un CHU en Guyane à l’horizon 2025. L’activité de recherche clinique a notamment vocation à se développer sur l’ouest guyanais, en lien avec la structuration d’une DRCI à l’échelle du CHU de Guyane.

Profil recherché :

Médecin de Santé Publique
Expérience en gestion de projet de santé publique

Personne à contacter : Dr Camille AGOSTINI
Moyens de contact : 

Conférences de Santé Publiques de préparation à l’ECN – Centre Laennec Paris

Le Centre Laennec Paris (Maison d’accompagnement Jésuite des étudiants en médecine) propose aux étudiants de DFGSM3 à DFSM3 des conférences d’internat en présentiel. Nous cherchons pour cette année un ou une conférencière en santé publique.

Pour plus d’informations sur la rémunération et les horaires, contactez